La F.U.E

La FUE, une méthode incontournable ?

 

Depuis quelques années, le débat fait fureur au sujet d'une nouvelle méthode, la FUE (follicular unit extraction), qui rendrait parfaitement obsolète la FUT (follicular unit transplantation, qui n'est autre que le prélèvement d'une bandelette de cuir chevelu). A suivre ceux qui ne jurent que par elle, la FUE présenterait tous les avantages possibles et imaginables : intervention de type médical plutôt que chirurgical, absence de tout saignement, douleur et cicatrice, reprise à 100% des greffons, repousse plus naturelle, plus grande quantité de cheveux disponibles, bref, la perfection absolue.

 

Bien sûr, la perfection n'est pas de ce monde – cela se saurait – et cette avalanche de superlatifs cache parfois une démarche commerciale, appuyée par la course au nombre de greffons dont la taille serait toujours plus réduite. La réalité est évidemment plus complexe et pondérée : si la FUE présente certaines caractéristiques intéressantes, elle ne semble pas en mesure de jeter définitivement la technique de la bandelette aux orties. 

 

La FUE consiste à prélever les greffons un par un au moyen de petites pinces et d'une mèche creuse (un punch) dont le calibre avoisine le millimètre. Son apparition a suivi le désir exprimé par certains patients jeunes, il y a quelques années, qui souhaitaient une greffe tout en conservant une chevelure coupée très court, presque à ras du crâne. Dans ce cas, la cicatrice laissée par la technique de la bandelette a beau être très fine, elle peut être partiellement visible. 

En fait, la FUE reprend la technique dépassée des gros greffons de type « cheveux de poupée », mais en l'affinant fortement. Exigeante en termes de patience et de dextérité, elle demande également un terrain favorable en ce qui concerne le patient : dans certains cas, le prélèvement ne procure pas suffisamment de greffons en bon état pour être réellement efficace. Quant à l'absence de toute cicatrice visible, elle doit être tempérée par le fait que des petits points blancs peuvent parfois s'observer au niveau de la zone donneuse rasée. Ces petites zones glabres peuvent devenir visibles lorsque des prélèvements importants sont à prévoir, notamment. D'une manière générale, la FUT reste préférable à la FUE lorsque la calvitie est étendue, que de nombreux greffons devront être transplantés, et qu'une fine cicatrice sera acceptée : la technique de la bandelette permet d'obtenir alors un résultat globalement plus satisfaisant. Pourquoi ? Parce que le prélèvement au punch reste "à l'aveugle" : on ne voit pas les racines des cheveux, et on coupe donc souvent - et tout à fait involontairement - dans des racines (unités folliculaires) à 2 ou 3 cheveux, ce qui les condamne généralement.

Autre raison de ne pas condamner systématiquement la FUT : les cas d'alopécie importante réclament beaucoup de greffons. Si, dans ce cas, on opte pour une FUE, où +/- un follicule sur 3 à 5 est prélevé (sinon, on risque de créer une zone glabre à l'arrière du crâne), on se retrouve obligé de prélever des greffons hors de la zone qui contient les cheveux les plus durables - la couronne hippocratique. Rien de plus facile que de prélever des greffons un peu partout, mais donneront-ils encore des cheveux dans dix, vingt ou trente ans ? Il faudra bien y réfléchir à l'occasion du bilan fait lors de la consultation.

 

Ce qu'il faut retenir tient en quelques mots : oui, bien sûr, la FUE est une technique réellement intéressante - y compris la BHT, sa variante qui utilise les poils corporels. Non, elle ne remplace pas - ou pas encore - complètement la FUT. Tout dépend de votre cas personnel, et la greffe capillaire doit être envisagée en sélectionnant la ou les techniques les mieux adaptées à votre état et à vos souhaits. Il va de soi qu'elles sont toutes pratiquées dans nos centres et que nous les aborderons avec vous en toute franchise et sérénité, sans aucun parti pris. 

Votre souhait prime avant tout et le médecin doit pouvoir être en mesure de vous proposer l'ensemble des dernières techniques disponibles et vous suggérer celle qui lui semble le mieux convenir à votre demande.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

greffe cheveux FUE FUT Belgique Bruxelles Namur France Paris Marseille Bordeaux  

Charte de la vie Privée - Copyright capill-hair 2010 - Optimisé pour 1024x768

Propulsé par Magix CMS en création site web - Référencement de site par Web-solution-Way